La préparation mentale

 

  Technique d’intervention utilisée dans le sport de haut niveau, la préparation mentale peut être transposée à la vie quotidienne dans le but d’accomplir tout type de performance. Visant à renforcer durablement les ressources psychologiques afin d’obtenir la performance la plus efficiente possible à un moment donné, elle développe la capacité de « faire face » de façon optimale, aux facteurs internes et externes des situations perçues comme anxiogènes.

  

   Autrement dit, elle s’envisage comme une aide au développement des ressources permettant de faire de l’intégralité de votre potentiel existant, le potentiel que vous exprimerez le jour de l’épreuve, voire de le dépasser ! Elle s’inscrit dans une démarche globale prenant en compte les différents aspects de la performance (domaine technique, tactique, stratégique, physique...), le « mental » n’expliquant, ni ne justifiant a lui seul une performance !

 

   En effet, la préparation mentale permet l’optimisation et la pérennisation des performances en développant ses habiletés mentales, telles que sa capacité à déterminer de bons objectifs, ses habiletés de concentration ou encore celles liées à la connaissance de soi (capacité d’activation, de relaxation, gestion du stress...). Elle favorise notamment l’accès à l’épanouissement personnel.

   

  La mission d'un préparateur mental, s’inscrivant essentiellement dans une perspective d’aide à la performance, peut s’adresser à un public varié : accompagnement d’entraîneurs, de sportifs, d’étudiants ou d’artistes préparant des examens ou des concours, etc.

   

   Une intervention en préparation mentale (voir modalités ) vise une transmission de savoirs, de savoir-faire, et de savoir-être. Les rôles du préparateur mental tournent principalement autour de l’accompagnement psychologique et organisationnel, et de l’entrainement mental.

 

 

L'accompagnement psychologique

 

  Un travail en préparation mentale doit amener la personne qui l’entreprend à prendre du recul sur ses activités et à mieux se connaitre grâce à une analyse de sa pratique et de son environnement (social, économique...). L’acteur de la performance apprend à mieux se comprendre pour mieux progresser et agir :

 

 -  Comprendre les éventuels blocages, savoir d’où viennent ses doutes, ses peurs, ses croyances limitantes (Peur de décevoir, de perdre ou de gagner...)

 -  Comprendre ses réactions, ses motivations et ses besoins (face au stress, aux imprévus, aux changements…)

 -  Comprendre les facteurs qui influencent ses comportements en compétition (Dialogue interne négatif, pensées parasites...)

   

  Cette prise de conscience est possible grâce à des entretiens individualisés (entretiens d’explicitation, d’auto-confrontation...) et une relation de confiance entre le préparateur mental et la personne qu’il accompagne.

 

 

L'accompagnement organisationnel

 

  Un travail en préparation mentale doit amener la personne qui l’entreprend à analyser sa pratique, à structurer son projet et ses actions pour optimiser son fonctionnement :

 

 - Déterminer des objectifs à court, moyen, et long termes

 - Analyser ses compétitions, ses fonctionnements et ses dysfonctionnements pour atteindre plus rapidement sa zone optimale de performance (planification de compétition, routines de performance…)

Les techniques en PM portent sur :

 

  • La fixation d'objectifs

  • L’imagerie mentale

  • La régulation de l’énergie (maîtrise de la relaxation, de la respiration...)

  • La gestion des émotions

  • La confiance en soi

  • La focalisation attentionnelle (travail sur les champs attentionnels, routine de performance...)

  • La dynamique de groupe (cohésion, leadership...)

  • Etc…

 

Elles sont principalement dérivées de :

  • La psychologie sociale, comportementale et cognitive

  • La PNL(Programmation Neuro-Linguistique)

  • La mindfulness

  • L’analyse transactionnelle

  • La sophrologie

  • La process com

  • Du M.B.T.I.

  • L’approche systémique

  • Etc.

 

Attention, le choix et l’application de ces différents « outils » doivent être réfléchis et correspondre aux besoins et à la spécificité de la personne !

L'entraînement mental

     

  "La préparation mentale propose un ensemble de techniques que l’athlète apprend et applique dans deux objectifs : maintenir l’efficacité du geste dans une situation de compétition et se blinder contre les influences génératrices de stress" . 

 

  Comme le souligne Marc Levêque, Psychologue et Maitre de conférences en STAPS, une des facettes de la préparation mentale consiste à transmettre des techniques d’aide à la performance pour permettre à l’acteur de la performance de mieux agir et réagir en situation anxiogène.

 

  Les techniques demandent un véritable entraînement régulier pour être appliquées et maîtrisées à des fins d’optimisation de ses performances.